Article de Camille Fallen

- en téléchargement gratuit -

 

onoma

 

/ télécharger l'article au format pdf /

 

Plus de détails

0,00 €

D18-A01



À la ressemblance et à l’image de personne, longtemps avant qu’il ne fût peuple ou bien pendant qu’il le fut, vint le sans nom, l’anonyme des grottes ornées, celui ou celle qui, mystérieusement, ne montre pas sa face. Pourtant, dans Lascaux ou la naissance de l’art, Georges Bataille écrit que l’art pariétal signe le passage de l’animal à l’homme et la véritable naissance de l’homme. Or, si l’on doit considérer que l’art pariétal et les « images des temps glaciaires » font surgir l’homme dans sa différence absolue d’avec l’animal alors, en regard de la multiplicité des représentations animales, l’absence de tout visage humain au cours des 17000 ans d’occupation probable de la grotte de Lascaux (de la fin du Solutréen jusqu’au Magdalénien), ne peut que surprendre. Comme si l’artiste du Paléolithique, dont Bataille affirme [...]