Article d'Alain Bertho

Pour la construction d’un "nous", aujourd’hui !
Echanges avec Jean-Marc Cerino, Philippe Roux et Gaëlle Vicherd

 

/ télécharger l'article au format pdf /

 

Plus de détails

3,00 € TTC

DE27-A02



De(s)générations : Autour de la revue De(s)générations se sont rassemblées des personnes qui ont refusé le nihilisme des années 80-90 vécu comme la clôture d’un cycle historique des émancipations politiques. Malgré tout, le que faire ? est pour nous encore vivace. Il ne s’est jamais accordé avec le nihilisme petit-bourgeois du tout est fini. Nous avons été sensibles à votre travail parce qu’il pointe, entre autres, que le chaos que nous promet Daesh n’est en fait que le revers de la médaille du nihilisme du capitalisme triomphant. Notre première question est donc, selon vous, qu’est-ce qui distingue fondamentalement ces deux nihilismes ?

Alain Bertho : Le retour du religieux est un phénomène général qui semble fermer la parenthèse moderne de la politique séculière telle que nous l’avons connue depuis le xixe siècle. La politique, avec ses différentes figures – révolutionnaire, anticoloniale, social-démocrate, socio chrétienne, voire fasciste – occupait un terrain : donner du [...]