Ont participé à De(s)générations n°33

Jérôme Baschet, Grégory Chambat, Laurence DeCock, Fernand Deligny, Paulo Freire, Catherine Melin, Rocío Noemí Martínez, Irène Pereira, Nathalie Perin, Nathalie Quintane.

Bibliographie des auteurs

Ces informations correspondent aux pages biblio de la revue lors de sa parution.

Jérôme Baschet
Historien. Il a longtemps été enseignant-chercheur à l'EHESS, à Paris. Depuis plus de vingt ans, il partage sa vie entre la France et le Mexique, où il enseigne à l'Universidad Autonoma de Chiapas. Il est notamment l'auteur de Adieux au capitalisme. Autonomie, société du bien vivre et multiplicité des mondes, Paris, La Découverte, poche, 2016, Défaire la tyrannie du présent. Temporalités émergentes et futurs inédits, Paris, La Découverte, 2018 et La rébellion zapatiste. Insurrection indienne et résistance planétaire, Paris, Champs-Flammarion, édition mise à jour avec une nouvelle postface, 2019.

Grégory Chambat
Enseignant en collège. Membre du collectif d'animation du site Questions de classe(s) et de sa revue N'Autre école. Il a publié Pédagogie et Révolution (Libertalia, 2011) ; Apprendre à désobéir, avec Laurence Biberfeld, (Libertalia 2019) ; Petite histoire de l’école qui résiste (Libertalia, 2013) ; L’école des barricades (Libertalia, 2014) ; Questions de classes et relecture pédagogique (Libertalia, nouvelle édition 2015) ; Pédagogie et révolution (Libertalia, nouvelle édition 2015) ; L'école des réac-publicains, la pédagogie noire du FN et des néo-conservateur, (Libertalia, 2016).

Laurence DeCock
Professeure agrégée en lycée à Paris, Docteure en Sciences de l'éducation. Ses recherches portent sur l'enseignement de l'histoire et l'articulation entre l'universalisme républicain et la diversité culturelle. Sa thèse est consacrée à l'enseignement de l'histoire coloniale. Elle a publié entre autres ; La Fabrique scolaire de l’histoire (Agone, 2017) ; Sur l’enseignement de l’histoire, (Libertalia, 2018) ; L’histoire comme émancipation (avec Mathilde Larrère et Guillaume Mazeau chez Agone, 2019) ; Les pédagogies critiques (avec Irène Pereira, Agone, 2019) ; Ecole, (Anamosa, 2019).

Fernand Deligny
Éducateur-poète (1913–1996). D’abord instituteur chargé d’enfants dits anormaux à l’asile psychiatrique d’Armentières, il va, jusqu’à sa mort en 1996, créer des lieux, des réseaux pour qu’ils ne soient plus jamais enfermés, et tout faire pour les sortir de leur isolement. Sélection d’ouvrages : Graine de crapule (Éditions Victor Michon, 1945) ; Les Vagabonds efficaces et autres textes (Dunod, 1947) ; L'Arachnéen et autres textes (Éditions l'Arachnéen, 2008) ; Oeuvres (L'Arachnéen, 2017) et filmographie : Le Moindre Geste, réalisé en 1971 avec Josée Manenti et Jean-Pierre Daniel ; Ce gamin, là réalisé par Renaud Victor (1975, 88 min) ; Ricochet du moindre geste, réalisé par Fernand Deligny, Josée Manenti, Jean-Pierre Daniel, (1962-1971, 120 min).

Paulo Freire
Pédagogue brésilien (1921-1997), connu pour ses actions envers une alphabétisation militante. Emprisonné en 1964, il est expulsé au Chili. A la fin des années 1960,il est professeur invité au Centre d'études en éducation et développement de l'université Harvard, de 1970 à 1980, Freire s'exile à Genève avant de pouvoir retourner au Bresil. Principaux ouvrages : L'Éducation: pratique de la liberté, (éditions du Cerf, 1967) ; Pédagogie des opprimés, (Maspero,1974, écrit en portugais en 1968) ; Pédagogie de l'autonomie, (Éd. Érès, 2013).

Catherine Melin
Artiste. Dernières expositions et expositions à venir ; FRAC PACA (grands plateaux), 2021, Marseille ; Galerie Fernand Léger, Ivry-sur-Seine, 2020 ; Débords, Galerie Porte Avion, Marseille, 2019 ; Bruissements du dehors, Le bel ordinaire, Pau ; Echos, Galerie Isabelle Gounod, Paris, 2018.

Rocío Noemí Martínez
Historienne de l'art et anthropologue ; elle est professeure à l'Universidad Autonoma de Chiapas, à San Cristobal de Las Casas. Parmi ses publications récentes en français, on peut lire : « Ik'aletik, 'Les hommes noirs'. Identifications nocturnes multimodales dans un carnaval maya tsotsil », Ateliers d’anthropologie, 48, 2020, https://journals.openedition.org/ateliers/13527, et « Principes de bon gouvernement, politique et rituel chez les mayas tsotsil du Chiapas », Patrimoines et territoire : une parenté conceptuelle en question, Les Cahiers du CFPCI, 7, 2020 ; www.maisondesculturesdumonde.org/patrimoine-et-territoire-une-parente-conceptuelle-en-question.

Irène Pereira
Chercheuse associée au laboratoire Dynamiques européennes (Université de Strasbourg), Irène Pereira est diplômée en philosophie et HDR en sociologie. Ses travaux portent entre autres sur les mouvements sociaux, en particulier féministe. Parmi ses publications figurent : Les grammaires de la contestation (Paris, La Découverte, 2010) ; Les pédagogies critiques, avec De Laurence De Cock (Agone, 2019).

Nathalie Perin
Professeure de philosophie dans le secondaire, directrice de programme au Collège international de philosophie et chargée de cours à l'Université Paris 8, travaille sur les questions de l'éducation en partant d'auteurs tels que François Châtelet (philosophe sur lequel elle a fait son Doctorat), Jacques Derrida et Frédéric Nietzsche, entre autres.

Nathalie Quintane
Poétesse, écrivaine et enseignante. Dernières parutions : Que faire des classes moyennes ? (P.O.L., 2016) ;, Ultra-Proust. Une lecture de Proust, Baudelaire, Nerval (La Fabrique, 2018) ; Un Œil en moins (P.O.L., 2018) ; Les Enfants vont bien (P.O.L., 2019).